La présentation du pass sanitaire ou d’un test PCR ou antigénique de moins de 72 heures est obligatoire.
Retrouvez le programme des cours par ici

Grâce à ses mécènes, l’hôpital Necker Enfants malades a pu construire un partenariat avec l’Atelier des Sens pour proposer des ateliers de cuisine éducatifs aux enfants atteints d’une maladie chronique et leurs familles. L’Unité Transversale d’Education Thérapeutique (UTET), porteuse de ce projet, travaille en étroite collaboration avec Audrey Simon, la cheffe, et une dizaine d’ équipes de l’établissement  pour construire des ateliers  cuisine éducatifs , adaptés aux spécificités de la prise en charge diététique des enfants et répondant à leurs besoins au quotidien. Ces ateliers sont proposés aux enfants, en fonction de leur âge et de leur pathologie, et/ou à leurs parents, mais aussi à de jeunes adultes. 

Nous sommes fiers d'accompagner l'Hôpital Necker depuis le début de l'année 2018 avec notre cheffe Audrey Simon dans la réalisation de ce projet nécessitant la prise en compte de nombreux régimes alimentaires pour chaque enfant. Une vingtaine de cours de cuisine a lieu chaque année. Ces cours de 2 heures sont réalisés dans notre atelier d'Haussmann et encadrés par un chef autour de différentes réalisations de recettes spécifiques définies par les pathologies des petits participants. 

Pour le diabète, l’idée est de créer des recettes qui permettent aux parents et aux enfants de se familiariser avec le comptage des glucides et la définition des portions.

Pour les cétogènes, les recettes sont créées au gramme près et entre dans le cadre du traitement. C’est aussi l’occasion pour des régimes très stricts, d’élargir les possibilités alimentaires des enfants en leur donnant accès à des mets qui n’existent absolument pas dans le commerce (comme le chocolat de Pâques par exemple qui a été, pour plusieurs patients, l’opportunité de manger du chocolat pour la première fois!) et d’aider les parents à intégrer plus facilement le régime restrictif de leur enfant dans la vie quotidienne (goûter, pic-nic…).

Pour les troubles de l’oralité, c’est quasi sans limite côté recette. Il n’y a pas de restrictions alimentaires mais la pédagogie est axée sur l’apprentissage des ingrédients, le toucher, l’odorat, la vue… Il s’agit de créer des ateliers et des recettes ludiques et qui poussent les enfants à tester des choses et à débloquer leur rapport à la nourriture.

Pour les MHM (maladies héréditaires et du métabolisme), le but est d’apprendre à utiliser correctement des substituts alimentaires médicaux (et d’en trouver d’autres directement dans le commerce et auxquels ils n’auraient pas pensé) et de les utiliser pour créer des recettes qui s’intègrent facilement au plan alimentaire familial.

Différents types de cours sont réalisés, des ateliers uniquement pour les enfants de 5 à 12 ans, mais aussi des ateliers parent/enfant. Le travail se concentre sur l'aspect visuel, sur les textures des aliments, des préparations. Les ateliers sont souvent associés à des réunions entre parents, diététiciens, médecins… Ces cours sont un moment de détente pour les enfants, de rencontre mais aussi d'éveil des sens. La pratique de la cuisine est pour certains enfants une forme de thérapie qui permet de débloquer certains troubles.

"Avec ces cours, je souhaite permettre de vivre la pathologie le plus « normalement » possible en remplaçant le moment du repas (péparation et dégustation) au coeur de la vie familiale. Mon but est de créer des recettes et des moments qui peuvent être partagé en famille et, juste un instant peut-être, faire oublier la pathologie au profit du plaisir."
Audrey Simon, cheffe exécutive de Chefsquare -


Pendant le confinement ces ateliers ont perduré en format à distance, en visioconférence avec un chef.

Pour en savoir-plus sur la partenariat, découvrez ces vidéos : 

Trophées Patients 2018 : « Ateliers de cuisine éducatifs pour les jeunes patients"

 
Ateliers de cuisine éducatifs pour les enfants et les adolescents atteints d'une maladies chronique

 


← Previous Next →